Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/05/2011

Bonne fête Saint Philippe !

Pour la Saint Philippe, et grâce à la perspicacité de Guy qui trouve toujours les traces de Saint Philippe dans les endroits les plus improbables, nous retournons dans la cathédrale de Gozo, île voisine de celle de Malte. Après avoir contemplé dans un précédent post le marbre de l’autel qui cache l’entrée de la crypte où se réunissait la congrégation de l’oratoire de Gozo, nous levons la tête au plafond de cette première chapelle latérale gauche. Une fresque récente, peinte par un artiste local (2002) nous surprend. Elle illustre visiblement le verset de Saint Mathieu : "Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le Royaume des cieux est à ceux qui leur ressemblent". D’un côté, Saint Philippe y est représenté à côté de Jésus, entouré d’enfants, tout comme son maître. Mais de l’autre côté, Saint Philippe, traditionnellement vêtu de la chasuble rouge, est entouré de personnages beaucoup plus récents. Nous reconnaissons immédiatement Mère Teresa, mais les autres, qui sont-ils ? Après une rapide recherche, il s’avère qu’il s’agit très certainement de Georges Préca et de quelques proches.

George Préca (1880-1962), grand admirateur de saint Philippe, et s’en inspirant en tout point, rassembla autour de lui des jeunes de Malte.  Il leur enseigna la Parole et rapidement, un groupe de laïcs bien formés se constitua que saint Georges Préca envoya évangéliser. Ses options apostoliques lui valurent quelques ennuis mais ses idées ont été reprises lors du concile Vatican II. Il suggéra dès 1957 cinq nouveaux mystères lumineux pour le rosaire. Il fut béatifié par Jean-Paul II en 2001, et canonisé par Benoit XVI en 2007. On lui reconnaît des qualités tellement proches de Saint Philippe qu’il est considéré comme le saint Philippe Néri de Malte, nouvel évangélisateur de l’île. En effet, nous avons pu apprécier à quel point la pratique religieuse est intense à Malte.

La peinture associant dans un même ensemble le Christ, notre Saint Patron Saint Philippe, et divers personnages contemporains, n’a pas son pareil pour nous faire toucher du doigt la même filiation de transmission de la Parole, celle qui doit nous habiter et nous rendre à notre tour évangélisateurs.

Bonne Saint Philippe !

néri,oratoire,gozo

néri,oratoire,gozo

néri,oratoire,gozo

néri,oratoire,gozo

néri,oratoire,gozo

néri,oratoire,gozo

Cliquer dans les photos pour les agrandir.

19/03/2011

Pour la fête de Saint Joseph

gozo néri oratoire

Il nous aura fallu trois allées et venues dans l’église de Gozo, petite île au nord de celle de Malte avant de remarquer la chapelle dédiée à Saint Philippe Néri. Je vous en reparlerai plus longuement. Ce qui nous intéresse aujourd’hui, pour la fête de Saint Joseph, c’est le marbre situé devant l’autel. Il représente la Sainte Famille mais, dans cette chapelle appartenant à la fraternité de l’Oratoire de Gozo, saint Joseph a étonnamment pris les traits de saint Philippe ! Il faut dire qu’avant d’appartenir à l’Oratoire, la chapelle était dédiée à la Saint Famille. Non sans humour, le sculpteur, dans un raccourci qui fait sens, a réuni les deux affectations.

Voilà un bel exemple de pensée symbolique dans l'art! J'espère que tous ceux qui vivent de la spiritualité de saint Philippe partageront la joie que nous avons eu en découvrant ce marbre.

Bonne saint Philippe Joseph !

gozo néri oratoire