Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

femme chrétienne

  • Hildegarde de Bingen, ses visions

    Depuis son plus jeune âge, Hildegarde a eu des visions. Cependant, elle ne les a relatées que dans sa quarante-deuxième année. Bien sûr, elle n’est pas la seule femme du XIIème siècle à avoir des visions. Néanmoins, elle est la seule à les expliciter, à en donner une expression théologique. En outre, elle les met en images, grâce à un atelier d’enluminures, et en musique. Notre nouveau docteur de l’Eglise est une personnalité inspirée et riche de multiples facettes. 

    Hildegarde écrivant.jpg

    Hidegarde recevant l'inspiration de l'Esprit Saint pour écrire ses visions. Cette miniature est extraite du Scivias. 


    podcast

    Les visions d'Hidegarde sont relatées en trois volumes :

    - le Scivias (sache les voies)
    - Le livre des mérites de la vie qui explicite comment chaque tendance pécamineuse peut se transformer en vertu 
    - Le livre des oeuvres divines 

    Les liens vous conduisent sur le site de l'abbaye Saint Hildegarde, qui existe toujours à Eibingen, le lieu de sa deuxième fondation. L'abbesse actuelle est la 39ème successeur d'hildegarde.

  • Hildegarde de Bingen, biographie

    Pendant l’avent, à la demande de Pascale Michotte, Sœur Anne-Marie et moi-même avons enregistré une série d’émission sur Hildegarde de Bingen.

    Hildegarde a été proclamée docteur de l’Eglise par Benoit XVI, le 7 octobre 2012.  Avec une curiosité bien légitime, nous avons décidé d’étudier son œuvre. Je connaissais depuis longtemps sa musique, mais je n’avais quasiment rien lu, si ce n’est  l’excellente biographie de Régine Pernoud, que l’on peut toujours trouver en collection de poche.

    Nous n’avions pas pensé entrer dans une œuvre aussi touffue et foisonnante. Nous avons été impressionnées par la richesse de cette personnalité. En 5 émissions, et beaucoup de lectures, voici notre première approche.

    hildegarde 1.jpg


    podcast

    Petite biographie en quelques dates :

    1098 : naissance d’Hildegarde

    1106 : elle est confiée à une recluse Jutta de Spanheim, qui dirige une communauté féminine dépendant du monastère masculin du Disibodenberg

    1115 : elle y fait sa profession solennelle

    1136 : elle est élue abbesse

    1141 : commence à mettre par écrit ses visions

    1150 : fonde le monastère du Rupertsberg, près de Bingen

    1165 : fonde le monastère d’Eibingen

    1179 : mort d’Hildegarde le 17 septembre, au Rupertsberg