Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2013

Hildegarde de Bingen, le livre des mérites de la vie

hildegarde,ordo vitutum,vertu,vice,ame

Pour le carême, nous entamons une série de sept émissions. Elles seront toutes consacrées au deuxième livre d'Hildegarde : le livre des mérites de la vie. Il traite du combat spirituel. C’est un thème qui a occupé tous les pères de l’Église, surtout les pères orientaux et l’on voit que l’Église indivise est encore très présente. Tout d’abord, Hildegarde nous présente, dans une vision grandiose, l’homme divin. Il regarde dans les quatre directions cardinales et voit le combat entre la lumière et les ténèbres qui habitent chaque âme.

podcast

émission rcfjérico du 15 février 2013

Ce livre est le deuxième de la série des visions d’Hildegarde. Il n’a pas été illustré par des miniatures comme le premier et le troisième. En revanche, il a une illustration musicale, l'ordo virtutum : c’est un drame musical que l'on pourrait qualifier d'oratorio avant l'heure. L’âme y est personnifiée, le démon a le seul rôle parlé. Il est d’ailleurs tenu par le seul homme du monastère, à savoir le père aumônier. Les vertus, personnifiées elles aussi, prennent la parole tour à tour. Elles chantent en latin, en vers libres sur une musique modale, caractéristique de l’époque mais dont le vocabulaire est néanmoins très personnel à Sainte Hildegarde. C’est une façon absolument pédagogique d’incarner les différentes vertus et les différents combats que l’âme doit mener pour progresser dans sa vie spirituelle. C’est bien l’œuvre d’une femme ayant charge d’âmes et préoccupée d’exercer de toutes les façons possibles sa maternité spirituelle.

Cette pièce a vraisemblablement été représentée pour la dédicace du monastère du Rupertsberg. 

 Ecoute de la scène 4 sur Deezer : L'âme , au prise avec le diable est soutenue par l'Humilité, la Victoire, la Chasteté et l'ensemble du choeur des vertus.