Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2012

Chemin de carême n°7

carême,prière

Photo Kiev 2011

Nous terminons ce chemin de carême avec la prière du soir, celle qui récapitule toute la journée dans un grand geste de don et de gratitude pour ce qui a été vécu ; celle aussi qui permet de faire le point, et d’accepter ce qui a été plus douloureux, celle enfin qui prépare le lendemain, celui du renouveau, de la louange dans la grâce du recommencement.

En ces dernières heures du carême, ne vivons nous pas quelque chose de semblable ? Et déjà les bourgeonnements des temps nouveaux apparaissent…


podcast

18:28 Publié dans Méditations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carême, prière |  Facebook | |

03/04/2012

La charité, chemin de carême n°6

carême,charité

Photo Kiev 2011

Là aussi, il n’est pas directement question de la Charité dans la règle de Saint Benoit, et pourtant, elle affleure à chaque ligne.

Un des points que nous avons utilisé est celui du service des repas. Là encore, Saint Benoit se montre à la fois exigeant et très compréhensif. Il ne dispense personne du service des tables, mais demande à ce que le service des frères âgés ou malades soit allégé. Chacun doit servir son prochain pour vivre vraiment la charité mais personne ne doit le faire au dessus de ses forces !

Pour les fautes plus graves aussi, Saint Benoit fait preuve de la même sagesse. Que celui qui a autorité punisse mais qu’il envoie des frères d’expérience soutenir celui qui est puni !

Vivre en chrétien appelle à vivre cette mystique du quotidien, appelle à faire de toute sa vie une liturgie. La charité en est la porte étroite qui conduit à la lumière…

 

Eglise en marche, Chemin de carême n°6
 


podcast

14:37 Publié dans Méditations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carême, charité |  Facebook | |

01/04/2012

Le combat spirituel, chemin de carême n°5

carême,prière,combat spirituel

Photo Kiev 2011

Le combat spirituel, bien qu’il ne soit pas nommé sous cette forme apparaît en filigrane dans bien des chapitres de la règle de saint Benoit. Il s’agit du petit combat, au jour le jour dans les actes quotidiens de la vie ; et c’est bien cela qui est difficile !

Quelques titres de chapitres pour vous en donner un aperçu :

  • De la mesure dans la nourriture
  • De la mesure dans la boisson
  • De ceux qui se trompent dans la prière
  • De la négligence
  • De ceux qui arrivent en retard au service de Dieu

Comme quoi, l'homme est toujours le même ! Et c’est dans les petites choses, bien faites, avec mesure et tempérance, que nous pouvons apprécier notre ferveur et notre fidélité. Il n'est pas demandé à tout le monde d'escalader sans filet la façade de l'église ...

Et pour terminer la prière de Saint Ephrem, toujours aussi actuelle :

Seigneur et Maître de ma vie,
ne m'abandonne pas à l'esprit de paresse, de découragement, de domination
et de vain bavardage !

Mais fais-moi la grâce, à moi ton serviteur,
de l'esprit de chasteté, d'humilité, de patience et de charité.

Oui, Seigneur-Roi,
Accorde-moi de voir mes fautes et de ne pas condamner mon frère,
ô Toi qui es béni dans les siècles des siècles. Amen.

 

Eglise en marche, Chemin de Carême n°5
 


podcast

25/03/2012

L'humilité, chemin de carême n°4

DSC02994.JPG

Photo Kiev 2011 : moniale en son jardin

Dans ce chemin de carême, il est question de réalisme dans la vie spirituelle. Il s’agit d’abandonner nos illusions, nos rêves de perfection, nos représentations idéales de la sainteté, nos projections angéliques d’une vie spirituelle.

Bien sûr, sans baisser les bras... mais en consentant à nos limites. Il s’agit de cultiver les qualités que le Seigneur nous a données, au jour le jour, en acceptant d’être transformés par la grâce et d’aller vers ce quoi nous sommes réellement appelés, chacun d’une manière différente.

Comme cette moniale ukrainienne, puissions-nous cultiver et contempler notre jardin…

Et si c’était ça l’humilité ?

Pour finir, le beau psaume 130, que j’aime tant :

Seigneur, je n'ai pas le cœur fier ni le regard ambitieux ;
je ne poursuis ni grands desseins, ni merveilles qui me dépassent.

Non, mais je tiens mon âme égale et silencieuse ;
mon âme est en moi comme un enfant, comme un petit enfant contre sa mère.

Attends le Seigneur, Israël, maintenant et à jamais.

 

Eglise en marche, Chemin de Carême n°4
 


podcast

13/03/2012

L'écoute, chemin de carême n°3

DSC02525.JPG

Photo Kiev 2011

Comment poursuivre cette écoute, de Dieu et de nous-même alors que les activités multiples de la vie nous entrainent sans cesse vers la dispersion ? Comment retrouver une unité, un peu du goût de ce que nous avions éprouvé lors d’un moment privilégié de prière ?

Nous n’aurons pas trop de toutes ces cloches pour nous réveiller, nous sortir de la torpeur du quotidien, de la fascination pour l’extériorité qui nous entoure ?

De seconde en seconde, l’effort doit être renouvelé, la saveur du présent doit être goûtée pour exister de nouveau, pour permettre à la Vie de venir illuminer nos petites vies.

Aujourd’hui, laissons-nous conseiller par Edith Stein :

Quand il n'est pas possible d'obtenir le moindre calme extérieur, quand on n'a pas de pièce où se retirer, quand des devoirs impérieux empêchent une seule heure de silence, alors se retirer au moins en soi le temps d'un clin d'œil et s'enfuir auprès du Seigneur. Il est là et peut nous donner ce dont nous avons besoin en un unique clin d'œil.

Eglise en marche, Chemin de Carême N°3
 

podcast
La suite jeudi prochain à 12h45 et 19h15...