Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2013

Hildegarde de Bingen, la guérison par les plantes

Voici maintenant un aspect plus surprenant de Sainte Hildegarde. Elle soigne ! Elle considère l’homme comme un tout, corps et âme. Une maladie va être traitée à la fois sur le plan physique et sur le plan psychique. La guérison rétablissant l’homme dans sa plus grande dignité, louer son créateur.

Comment va-t-elle soigner ? Comme on le faisait à son époque, par les plantes. Les monastères soignaient beaucoup de malades, ils jouaient le rôle de dispensaire. Les moines venaient puiser les remèdes dans le jardin de plantes médicinales qu’ils cultivaient.

C’est sa mère spirituelle Jutta von Sponheim qui lui apprit les vertus des plantes.

On s’est longtemps demandé si cette partie de l’œuvre était bien d’Hildegarde. La critique actuelle tend à le penser. C’est un des premiers livres médicaux du Moyen Age que nous ayons…

DSC06942.JPG

podcast

Les commentaires sont fermés.